Entrevue de Chris O’Donnell pour Télé Z

L’agent spécial Callen de « NCIS Los Angeles » décortique pour nous le succès de la série et la formidable complicité qui le lie à LL. Cool J.

On raconte que le rythme de tournage de NCIS Los Angeles serait extrêmement intense ?
– C’est vrai qu’il est très très soutenu ! Mais, vous savez, tourner une série ou un film aujourd’hui, cela coûte très cher. Quand une production vous emploie ce n’est pas pour vous tourner les pouces ou pour regarder les peintures du décor sécher, mais pour donner tout ce que vous avez dans les tripes ! Personnellement, ça ne me gêne pas de me lever le matin à 3H30 pour aller jouer les agents spéciaux. Bon d’accord, les toasts et les œufs brouillés, je les prends désormais plus souvent sur le plateau avec les techniciens qu’avec ma femme et mes enfants, mais bon, je ne vais pas commencer à me plaindre. En pleine récession avoir un jobqui vous plaît et ramener du bacon à la maison, on ne crache pas dessus hein ?

Vous ne trouvez pas que le duo que vous formez avec LL Cool J rappelle celui de Starsky et Hutch ?
– 100 % d’accord. Mais nous ne conduisons pas une Torino rouge avec une bande blanche sur le côté ! Et croyez-bien que je le déplore ! Vous me donnez une idée. Peut-être devrions nous négocier avec la prod pour qu’il nous file une voiture super fun pour la prochaine saison. Je redoute néanmoins que par les temps qui courent – très écolo – on nous demande de conduire une bagnole mue par l’huile de friture ! (rires)

Connaissiez LL Cool J avant que celui-ci joue votre co-équipier dans NCIS Los Angeles ?
– Non ! La première fois que je l’ai rencontré, c’était durant le tournage du pilote. Franchement, quand j’ai vu ce grand « black » rappeur débarquer sur le plateau, j’ai tout de suite fait un énorme complexe. Ce type-là, ce n’est pas des bras qu’il a, ces deux vérins hydrauliques. Entre nous, je préfère l’avoir comme ami ! Une pichenette et il vous décolle la tête. Ces biceps sont en marbre ! Je plaisante, ce mec là est doux comme un agneau ! Ma fille d’ailleurs l’adore. L’autre jour, entre deux prises, il lui a « samplé » un morceau de son cru ! Je redoute le jour où elle collera des posters de mon collègue de boulot dans sa chambre !

Il n’y a donc aucune rivalité entre vous ?
– Personne ne tire la couverture à lui ! J’ai besoin de Todd et Todd a besoin de moi. Nous fonctionnons en binôme. Vous sauvez, l’autre jour, le cast de NCIS est venu nous rendre une petite visite sur le set. Mark Harmon, Michael Weatherly, Pauley Perette, etc. Il ne nous a pas fallu avec Todd plus d’une minute pour comprendre que ces acteurs et actrices avaient développés une vraie complicité en dehors du plateau !

Ce qui est fascinant chez vous deux, c’est que lorsque vous tenez un gros calibre, on a l’impression que vous avez été enrôlés dans l’armée avant de devenir acteurs…
– C’est un peu ça ! (rires). Pour les besoins de la série, nous avons eu la chance de nous entraîner avec les Navy Seals, ça se passait dans la base de Pendleton (au Nord de San Diego en Californie). Moi qui pensais avoir une forme olympique, je peux vous certifier que comparé à ces gars, je suis un croulant rhumatisant. Ces types peuvent nager dix kilomètres par jour pour ensuite courir un semi-marathon avec un sac de plusieurs dizaines de kilos sur le dos ! A part ça, on m’a enseigné quelques rudiments de langues étrangères car à ce niveau-là, je suis une vraie bille. Ce n’est un secret pour personne, les agents spéciaux parlent parfois plusieurs langues, y compris certains dialectes ! Il m’a fallu aussi me familiariser avec des tas de mots techniques et cette façon très particulière qu’on les agents spéciaux de converser. A savoir : avec des phrases courtes et un peu codées.

Comment expliquez-vous le succès des séries policières aux Etats-Unis et maintenant à travers le monde ?
– Les Etats-Unis ont toujours été champions pour écrire des scénarios tournant autour de la police. Vous savez, les policiers d’aujourd’hui ne sont ni plus ni moins que les shérifs d’hier. Nous les Américains, inconsciemment, nous sommes toujours des enfants du Far West. Avec ses dangers, ses embuscades, ses imprévus. Chaque jour que nous vivons est un peu comme si nous devions nous battre contre quelqu’un ou quelque chose que nous estimons potentiellement dangereux. Pour les valeurs que nous défendons sous la bannière étoilée, pour notre famille, etc. Je crois que cet esprit de vigilance permanente vient de cette époque où seuls les plus forts et les méfiants s’en sortaient. Au fil du temps, cette façon de penser a fait des émules à travers le monde !

On raconte que Mark Harmon n’était pas très heureux à l’idée qu’un avatar de NCIS série voit le jour ?
– Ah ? Je n’ai pas eu ce sentiment ! Je sais en revanche que Mark, moi et les autres co-stars de la franchise NCIS, nous sommes ravis d’avoir un job. Surtout par les temps qui courent. Honnêtement, nous n’avons jamais ressenti de tensions de la part des acteurs de NCIS ! Ni de désirs de nous prendre de haut comme si nous étions des bleus !

En qualité de « patriarche » Mark vous a-t-il filé un conseil ?
– Oui ! Je suis quelqu’un qui vient du monde du cinéma. A part quelques épisodes tournées dans Grey’s anatomy, le format et les horaires de production des séries télé, c’était un peu l’inconnu pour moi. Quand je lui ai demandé comment il gérait le planning de folie de NCIS, Mark m’a répondu : « Attends-toi à ce que ta femme te tire la gueule car tu rentreras bien souvent après minuit ! ». Pour l’heure, il n’y a que le petit dernier qui me fusille du regard parce que je tape moins la balle avec lui ! Mais bon, il n’est pas rancunier. Surtout depuis que ses copains lui demandent des autographes. A leurs yeux, il est le fils du mec qui porte un gros flingue et un badge doré dans une série qui déménage ! (rires)

Source : Télé Z

Advertisements

~ par (Admin) sur 01/07/2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :